Elements of Bliss, Professeur de Yoga, Pilates & Coach Sportive Diplômée sur Aix-en-Provence

Quel style de yoga choisir ? 2/3

Si vous avez déjà lu mon article sur quel type de yoga choisir, voici la suite ! Trouvez ici, dans ce nouvel article quel style de yoga choisir :

Pour aller en profondeur : YIN YOGA

Inspiré de la médecine chinoise traditionnelle, ce style de yoga, le Yin yoga est un yoga lent où les postures sont tenues près de 5 minutes pour travailler sur les fascias (enveloppes des muscles) étirer les tissus conjonctifs (ligaments, tendons…) et activer les méridiens d’énergie dans le corps.  Pour s’installer « confortablement » dans la posture, vous disposez d’accessoires tels que des couvertures, briques, polochons. La difficulté réside dans le fait  de rester immobile dans la posture plusieurs minutes. Le Yin yoga vise à cultiver le silence intérieur et le lâcher-prise invitant à des moments de méditation. C’est un excellent complément à d’autres formes plus actives de yoga, comme le Vinyasa. Il est accessible à tous, mais nécessite force mentale et patience.

Cartésien et méticuleux ? : LYENGAR

Il tient son nom de son créateur, le grand maître Iyengar qui fut élève de Krishnamacharya pendant sa jeunesse. Le yoga Iyengar met l’accent sur le placement, l’alignement du corps et la précision des postures. Les poses sont maintenues pendant un certain temps mais beaucoup moins que dans le Yin yoga. La spécificité et la créativité d’Iyengar est l’utilisation d’accessoires, comme des sangles, des chaises, des blocs et des couvertures, pour s’adapter aux débutants et à ceux peu flexibles. Les accessoires permettent aussi de répondre à des besoins spéciaux tels que les blessures ou les déséquilibres structurels. Accessible à tous, les cours peuvent être séparés par niveaux et convient particulièrement aux perfectionnistes, à ceux qui aiment le travail de précision.

On entend de plus en plus parler du Restorative Yoga qui est un dérivé d’Iyengar. Ce style de yoga est plus relaxant, les postures sont tenues longtemps jusqu’à 20 minutes et comme son nom l’indique, le but est de restaurer le corps dans le sens de se mettre en pause, de ne rien faire.

Faites résonner votre voix : KUNDALINI

Issu du tantra, il est longtemps resté un secret étroitement surveillé et pratiqué seulement par quelques adeptes. En 1969, Yogi Bhajan décide de changer cette tradition en amenant le yoga Kundalini en occident. La Kundalini désigne une énergie primordiale située à la base de la colonne vertébrale. On se concentre ici, sur l’éveil de l’énergie pour chercher à l’élever vers le haut, à travers les sept chakras principaux. En effet, dans cette pratique, parvenir à maîtriser cette Kundalini permet d’élever sa conscience et d’exploiter son plein potentiel. La séance est composée de postures dynamiques à un rythme soutenu, beaucoup de mouvements avec les bras vers le haut, les épaules chauffent rapidement ! On retrouve également un travail du souffle, la récitation de mantras, de chants et de la méditation. Plutôt pour les personnes pratiquants déjà le yoga, il constitue selon moi, une expérience à part entière.

Plus spirituel : ANANDA YOGA

C’est un Hatha yoga classique doux développé par Swami Kriyananda aux USA dans les années 60. Une des spécificités est de maintenir les postures en répétant des affirmations silencieuses. Un travail sur les énergies subtiles et la méditation. Les cours se concentrent également sur l’alignement, et les exercices de respiration dit pranayama, pour faciliter la pleine conscience de son corps et son esprit. Il convient à ceux qui aspirent à une certaine élévation spirituelle tout en libérant les tensions du corps.




Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *